Obtenir les services préventifs dont vous avez besoin

Obtenir les services préventifs dont vous avez besoin
4.9 (97.78%) 18 votes

Quand vous êtes jeune, vous ne pensez peut-être pas beaucoup à aller chez le médecin, sauf si vous êtes malade ou si vous avez mal. Mais votre médecin est là pour plus que cela. En plus de vous soigner lorsque vous êtes malade, votre médecin peut vous aider à rester en bonne santé. Il ou elle peut fournir des «services préventifs» permettant de détecter une maladie ou d'aider à prévenir une maladie ou d'autres problèmes. Il est important de bénéficier de ces services lorsque vous êtes un adolescent ou un jeune adulte. Beaucoup de conditions qui se produisent plus tard dans la vie commencent quand vous êtes plus jeune. Par exemple, environ 65% de tous les décès chez les adultes sont causés par une maladie cardiaque, le cancer et un accident vasculaire cérébral. Dans de nombreux cas, ces maladies peuvent être évitées. Bon nombre des comportements qui causent ces maladies commencent à un jeune âge. Par exemple, les adolescents qui consomment du tabac sont plus susceptibles d'avoir une maladie cardiaque, un cancer ou un accident vasculaire cérébral à l'âge adulte.

Chemin vers une meilleure santé

Le service de prévention dont vous avez besoin peut être un test, un vaccin ou les conseils de votre médecin. Les services de prévention dont vous avez besoin dépendent de votre âge, de vos antécédents médicaux et de vos antécédents familiaux. Pour les adolescents et les jeunes adultes, votre médecin se concentrera probablement sur plusieurs domaines clés. Ceux-ci inclus:

  • Santé sociale et comportementale
  • Immunisations (vaccins)
  • Habitudes saines
  • Santé reproductive et sexuelle
  • Soins confidentiels
  • Information patient et parent

Santé sociale et comportementale

Les adolescents et les jeunes adultes sont confrontés chaque jour à de nombreux problèmes qui affectent leur santé sociale et comportementale. Celles-ci peuvent inclure la violence, le harcèlement, l'intimidation à l'école ou la consommation de drogue. Ces types de problèmes peuvent vous affecter de nombreuses manières. Vous pouvez faire l'expérience de dépression, d'anxiété ou d'un trouble de l'alimentation. Vous pouvez expérimenter des drogues ou avoir des rapports sexuels non protégés. Il est important que vous parliez à votre médecin de famille si vous avez des problèmes avec ce genre de choses. Vous devriez également parler à votre médecin si vous présentez l'un de ces signes précurseurs.

  • Agitation ou agitation
  • Perte ou gain de poids
  • Une baisse de notes
  • Difficulté à se concentrer
  • Sentiments de tristesse
  • Ne pas se soucier des gens ou des choses
  • Manque de motivation
  • Se sentir fatigué, manque d'énergie
  • Manque d'intérêt pour les activités
  • Faible estime de soi
  • Difficulté à dormir

Vaccinations

Les vaccinations (également appelées vaccins) constituent un élément important des services de prévention destinés aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Ils sont sûrs et efficaces et sauvent des vies. L’Académie américaine des médecins de famille (AAFP) recommande vivement aux patients de recevoir tous les vaccins nécessaires dans le bureau de leur médecin de premier recours. Ceux-ci peuvent protéger contre des maladies telles que la rougeole, la varicelle et le virus du papillome humain (VPH). Les vaccins dont vous pourriez avoir besoin à l'adolescence ou au jeune adulte incluent le vaccin contre la grippe, le vaccin contre le VPH et le vaccin dcaT. Le vaccin antigrippal est administré chaque année au début de la saison du rhume et de la grippe pour vous protéger contre la grippe. Le vaccin contre le VPH est administré aux enfants âgés de 11 à 12 ans, mais les adolescents plus âgés et les jeunes adultes peuvent toujours être vaccinés. Il aide à prévenir la propagation du virus du VPH, responsable des verrues génitales et de plusieurs types de cancer. Le vaccin dcaT prévient le tétanos, la diphtérie et la coqueluche. Les préadolescents et les adolescents ne devraient recevoir qu'un seul vaccin à l'âge de 11 ou 12 ans, mais les adolescents plus âgés et les jeunes adultes peuvent également se faire vacciner.

Habitudes saines

La santé est plus que l'absence de maladie. L'AAFP déclare: «La santé est un état de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.» La santé est la clé d'une vie productive et satisfaisante. Développer des habitudes saines lorsque vous êtes un adolescent ou un jeune adulte peut réduire vos risques de tomber malade ou d’être blessé.

Lorsque vous parlez à votre médecin de famille, vous devriez discuter des moyens de rester en bonne santé. Parlez à votre médecin de:

  • Votre santé physique Faites de l'exercice régulièrement, adoptez une alimentation saine, dormez suffisamment et maintenez un poids santé. Prenez soin de vos dents, utilisez un écran solaire, ne fumez pas et n'utilisez pas de tabac.
  • Votre santé mentale et émotionnelle. Apprenez à gérer le stress et à développer un bon équilibre entre l'école, le travail et la vie sociale. Faites attention à vos humeurs et à vos sentiments, et n’ayez pas peur de demander de l’aide si vous en avez besoin.
  • Votre santé comportementale. Protégez-vous en évitant la consommation ou l'abus de substances, en conduisant de façon sécuritaire, en évitant la violence et en pratiquant l'abstinence ou les relations sexuelles sans risque.

Les habitudes que vous avez maintenant font vraiment une différence quand vous êtes plus vieux.

Santé reproductive et sexuelle

Devenir sexuellement actif est une décision importante. Contactez votre médecin si vous êtes ou envisagez de devenir sexuellement actif. Ils peuvent parler de vos options pour prévenir la grossesse ainsi que les infections sexuellement transmissibles (IST).

Il existe de nombreuses façons de protéger votre santé sexuelle et de prendre soin de vous-même. L'abstinence est le seul moyen de prévenir à 100% la grossesse et les IST. Cela signifie ne pas avoir de relations sexuelles vaginales, anales ou orales.

Si vous décidez d’être sexuellement actif avec un membre du sexe opposé, vous devriez envisager une forme de contrôle des naissances. Différents types incluent un préservatif, une pilule, un patch, une injection, un implant, un diaphragme ou un dispositif intra-utérin (DIU). Ceux-ci peuvent aider à prévenir les grossesses non désirées. Les préservatifs sont le seul moyen de prévenir à la fois la grossesse et les IST.

Parlez à votre médecin avant de commencer à avoir des relations sexuelles. Ils peuvent répondre à vos questions sur la santé sexuelle. Ils peuvent également prescrire une forme de contrôle des naissances.

Soins confidentiels

L'AAFP estime que les adolescents et les jeunes adultes devraient avoir accès à des soins de santé confidentiels. C'est important pour votre santé et votre bien-être. Vous devriez avoir la possibilité de voir votre médecin seul, sans parent ni tuteur dans la pièce. Vous devriez pouvoir le faire, que vous consultiez votre médecin pour un examen ou un conseil. Vous devez avoir des discussions individuelles confidentielles sur la prise de décisions saines.

Information sur le patient et le parent

Il est important que les patients et les parents aient accès aux informations qui guideront les adolescents et les jeunes adultes vers des décisions saines. L'AAFP encourage les parents et les patients à discuter avec leur médecin de famille des risques potentiels pour la santé des adolescents et des moyens de les éviter.

Choses à considérer

Vous pensez peut-être que parce que vous êtes jeune et en bonne santé, vous n’avez pas besoin de voir votre médecin. Mais il est important de consulter votre médecin et de recevoir des services de prévention. Des décisions malsaines quand vous êtes jeune peuvent avoir des conséquences plus tard. Les services préventifs vous protégeront et vous aideront à prendre des décisions saines tout au long de votre vie.

Questions à poser à votre médecin

  • De quel type de services de prévention ai-je besoin à mon âge?
  • Ai-je besoin de vaccinations?
  • Quel type de contrôle des naissances est disponible pour moi?
  • Que puis-je faire maintenant pour éviter les maladies cardiaques, le cancer ou les AVC plus tard dans la vie?
  • À quelle fréquence devrais-je consulter le médecin pour des soins préventifs?

Ressources

Ce travail est réalisé grâce à une collaboration entre AAP et AAFP et est soutenu par une subvention de Merck Sharp & Dohme Corporatio.n.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *